Mise en scène :
Véronique COSTA

Scénographie :
Raphaëlle LAVAUD-BONNARD

RÉSUMÉ

Dans une famille bourgeoise, Henriette, la sœur cadette veut se marier avec Clitandre. Or cet homme, bien sous tout rapport, a longtemps courtisé Armande, la soeur aînée mais cette dernière a dédaigné ses avances. A l’annonce de ce projet de mariage, Armande réagit violemment ; ses amours pour Clitandre ne sont pas finies

Philaminte, la mère de famille, Bélise, la tante se sont entichées de philosophie et ne pas s’intéresser aux choses de l’esprit, équivaut à un crime.
La servante Martine s’en rend compte à ses dépends puisqu’elle est mise à la porte pour avoir utilisé un mot vulgaire.

Philaminte impose qu’Henriette épouse un philosophe, bien vu à la cour : Trissotin, un écrivaillon très imbu de sa personne.
Le père, Chrysale, dépassé par les événements se soumet à tout ce que veut sa femme.

Henriette veut se battre. Armande jubile : elle réussira peut-être à reconquérir Clitandre.

Heureusement, Ariste, le frère de Chrysale, arrive à démasquer les supercheries et à remettre de l’ordre dans cette maison sens dessus dessous.

MOLIERE, UN AUTEUR CONTEMPORAIN ?

Molière souligne les divergences criantes qui animent ce couple et il essaie de développer les deux attitudes avec leurs excès et leur raison d’être.
Chrysale, si attachant, est particulièrement lâche et ne veut surtout pas que son confort personnel soit dérangé…au prix de toutes les compromissions.

« C’est le corps qui est notre maître » dit-il

Philaminte avec son caractère épouvantable et son manque total de discernement est une féministe d’avant-garde. Elle veut se battre pour que toutes les femmes puissent avoir accès au savoir.

« C’est l’esprit qui est notre maître » argumente t-elle.

Aujourd’hui, avec le retour en force de la philosophie et du spiritualisme qui dénonce le matérialisme à tout crin de notre civilisation, nous sommes très proches des problématiques que soulève notre auteur.

MOLIERE, UN AUTEUR CLASSIQUE ?

Monter les Femmes savantes, c’est aussi perpétuer la mémoire de ces pièces fondatrices. C’est donner à tout un chacun le loisir de se plonger dans les racines de notre histoire.

Une comédie en alexandrins…Qui peut-être intéressé ?
Tous, petits et grands adorent ces personnages, hauts en couleur , cette vitalité, ces mots venus d’ailleurs, ce questionnement autour des mots « sales » ou pas….

C’est une langue magnifique que Molière nous invite à écouter et cette pièce,
truffée de vers célèbres,
est un florilège de drôleries,
d’impertinence et de scènes comiques

que le temps n’a en rien altéré

MISE EN SCÈNE

Une mise en scène alerte et contemporaine met en valeur le caractère étonnamment moderne de la pièce. Le jeu des acteurs sert, avant tout, le sens de la pièce, sa drôlerie, son énergie railleuse.
L’aspect historique n’est pas ici notre propos. Nous nous intéressons à la fable :

Un couple se déchire car chacun a une vision très différente de mener sa vie.

Molière a tissé plusieurs motifs autour de cette problématique: l’importance du langage, le sens à donner au mariage, la folie, la philosophie, le rôle de la femme …C’est en prenant appui sur le rythme si particulier de l’alexandrin que les comédiens laissent les thèmes s’entremêler et se dévoiler.

Nous évoquons à peine le siècle de Louis XIV : jupes longues et corsets pour les femmes mais costumes contemporains pour les hommes.

Les lumières seront franches et soulignent la fable

La bande son : Les musiques de Jean-Philippe Rameau marquent les entre actes. Le ballet final est dansé sur un extrait des Indes galantes de rameau.

HISTORIQUE

La Compagnie des Lumières travaille sur Clichy et Paris depuis de nombreuses années. Elle est subventionnée par la ville de Clichy et le Conseil Général des hauts de Seine.

Mises en scènes :

-2004 : Ouvrage de Dames de Danaud au théâtre de Nesles
-2005 : Gala du Club de la chanson française au Théâtre Rutebeuf
-2008 : Les femmes savantes de Molière
-2009 : Au bord de la rime, assise spectacle poétique

Des ateliers :
pour adultes et adolescents sont dispensés chaque année soit au sein des écoles soit dans le réseau associatif

Metteur en scène
Véronique Costa, née en 1958, est comédienne depuis 28 ans. Elle vit depuis 17 ans à Clichy et y anime des ateliers de théâtre depuis 5 ans. Elle signe plusieurs mises en scène.

Scénographe
Raphaëlle Lavaud-Bonnard, née en 1961 est peintre et scénographe. Depuis 15 ans elle expose régulièrement ses œuvres à Milan, Paris. Elle donne des cours d’arts plastique aux Beaux-arts de la ville de Clichy et dans les cycles supérieurs à Paris

Chorégraphe
Pascale Legrand rentre en 1981 à l’opéra Royal de Wallonie. Elle devient danseuse étoile en 1992. Elle est nommée Chevalier des Arts et des lettres en 1997.
Elle enseigne à Clichy depuis 1994 dans le cadre d’une association Attitudes Nord

COMPAGNIE DES LUMIERES
48 Bis Rue de Paris 92110 Clichy
06 09 61 27 40
ciedeslumieres@orange.fr

LE PARTENARIAT
AVEC LA VILLE DE CLICHY

La compagnie des Lumières est subventionnée par la ville de Clichy et le Conseil Général des Hauts de Seine. Elle travaille depuis plusieurs années en collaboration avec le service de la culture de la ville :

-spectacles pour la Journée de la Femme en 2005 au Théâtre Rutebeuf
-Mars 2008 : Résidence au théâtre Rutebeuf pour la création des Femmes Savantes de Molière
-Mars 2009 : Résidence au théâtre Rutebeuf pour la création de « Au bord de la rime, assise » spectacle poétique

LES FEMMES SAVANTES sont programmées au Théâtre Rutebeuf le 28 Mars 2008 à 14 heures pour les scolaires et à 20h30 pour tout public.

La pièce a été jouée du jeudi 21 août 2008 au dimanche 31 août 2008 au potager des Princes à Chantilly et le 13 novembre 2008 à Villepinte

Cette pièce est destinée à être jouée devant tout public

Pour cette pièce, la Compagnie souhaite travailler avec les professeurs des collèges et lycées, par des interventions dans les classes ou des mini -ateliers pour initier les élèves à la diction de l’alexandrin et leur permettre d’approcher cet univers avec facilité.
Aller au théâtre, c’est renouveler la magie de son enfance : on plonge au cœur de l’aventure sans danger et avec délectation

DISTRIBUTION

Armande : Virginie BIENAIMEE

Henriette : Virginie AIMONE

Clitandre : Olivier BOUDRAND

Ariste : Christian TERMIS

Chrysale : Thierry GARET

Martine : Jocelyne VIGNON

Philaminte : Rosa RUIZ

Trissotin : Nicolas BUCHOUX

Vadius, le notaire : Gilles BATAILLE

COMPAGNIE DES LUMIERES
Association loi 1901
N° siret : 44211093800010
48 Bis Rue de Paris 92110 Clichy
06 09 61 27 40
ciedeslumieres@orange.fr theatre